2022 KPOP.FLEX Frankfurt



Après deux longues années marquées par une pandémie, les concerts de musique coréenne reprennent doucement dans le monde et en Europe, après la tournée de Yugyeom, ATEEZ ou encore MCND, l'événement majeur de ce printemps est le “KPOP.FLEX” festival, en Allemagne (Francfort), très attendu des fans, de part sa taille (deux soirées dans le mythique stade Deutsche Bank Park & Stadium), avec une capacité d’accueil proche des 45000 (chiffre annoncé par l’organisation de Kpop.flex) c’est donc près de 90000 fans de Kpop attendus pour ce weekend du 14 et 15 mai 2022.



(nous avons participé à la journée du dimanche uniquement)


10 artistes / groupes d’annoncés pour les 2 jours :


MAMAMOO

DREAMCATCHER

(G)I-DLE

AB6IX

IVE

ONEUS

MONSTA X

KAI

NCT DREAM

ENHYPEN


Une belle Line-up mélangeant des valeur sûres qui savent faire le show, des rookies, et de belles surprises. Globalement la line-up est équilibrée, et une bonne représentation des artistes féminines est à saluer.

FESTIVAL


Qui dit festival dit stands, et le KPOP.FLEX en partie sponsorisé par SBS et le KTO, affichait en dehors du stade, une vingtaine de stands faisant la promotion de villes touristiques coréennes (Incheon, Andong, Jeonju ...), de nourriture et de produits made in Korea (pâte de soja, bulgogi, mandu, korean chicken et autre nouilles).


Cette pratique est absolument habituelle, depuis le SMTOWN Paris de 2011 en passant par le Music Bank Paris ou la K-CON, le KTO et les chaînes de télévision coréennes ainsi que des marques comme Hyundai et LG, ont toujours pris part à l’organisation et à la promotion du pays et du tourisme via son soft power.


En plus des tentes et de quelques tables pour déjeuner, des stands allemands (bretzel et boissons habituelles) étaient au milieu des stands de goodies du KPOP.FLEX. Pour terminer, une scène, permettait à des groupes de cover dance de danser avant le show.


Aucun goodies, CD, ou merchandising officiels sur les artistes venus performer, ce qui en a déçu certains, devant se rabattre sur les goodies fan made ramenés par les Fanbases.


Annoncé sur 5h de show, le découpage était le suivant pour le samedi :

2h de pré-show (publicité sur la Corée du Sud, le tourisme, du cover dance, un défilé de Hanbok (tenue traditionnelle coréenne)).

2h30 : de concert.

Fin de journée.

PRE SHOW


Pour ce deuxième jour, pas de pré-show comme le samedi. Seul un crew (Shapgang) venu danser une dizaine de minutes au son du générique de Squid Game s’est exprimé sur la grande scène. Stade qui se remplissait doucement en vue du concert prévu à 16h.

Puis une annonce à 14H45, est survenue : le concert commencera à 15h et, est donc avancé d’une heure ! Panique pour certains, confusion pour d’autres, les cover dance continuaient dehors sur la scène extérieure à faire retentir les sons des TWICE, BTS et autre BLACKPINK pendant que d’autres faisaient la queue pour se restaurer sous la chaleur écrasante de ce dimanche après-midi.

SHOW


L’ordre d’apparition fut différent de celui annoncé pour le samedi, amputé de la performance des ONEUS, absent pour cause de COVID dans le groupe. Pas de ENHYPEN ou de NCT pour ce dimanche, le show commence directement par une courte vidéo sur la Corée du Sud ou apparaît Ho-Yeon Jung (actrice coréenne connue pour le rôle de Sabyeok dans Squid Game) puis s'enchaîne sur les MAMAMOO après une très brève apparition de tous les groupes sur la scène.

Ponctué par des apparitions courtes de MC différents à chaque fois (Kai, puis IVE, puis les AB6IX), quelques petites interactions avec le public (vidéo des (G)I-DLE qui explique leur chorégraphie pour TOMBOY, ou encore les MONSTAX s’amusant avec le public), le concert était rapide, les enchaînements étaient sans pause. (peu ou pas de VCR, clip ou autre).

Pas de Special Stage de Solar des MAMAMOO et Daehwi des AB6IX comme le samedi, chantant Let it Go (Frozen - La reine des neiges), pas d’artistes à la fin du concert pour dire “au revoir” une pluie de cotillons sur les dernières secondes de “Mmmh” de Kai, et le festival était terminé.


Le dimanche laissait une impression que le show était surtout le Samedi, que tout avait été mis dans cette journée, et que ce dimanche était un “samedi” light, sans pre-show, sans grand final, déception pour beaucoup, une fois l’euphorie passée.

MAMAMOO

'HIP'

'AYA'

'고고베베 (gogobebe)'

'Um Oh Ah Yeh'


IVE

'ELEVEN'

'LOVE DIVE'

'ROYAL'


DREAMCATCHER

'Scream'

'Boca’

'You and I'

Special stage : BLACKPINK : 'Kill This Love'

AB6IX

'CLOSE'

'1,2,3'

'DO YOU REMEMBER'

Special stage : NCT : 'Kick It', BLACKPINK 'DDU-DU-DDU-DU' & BTS : Permission to Dance. (Leçon de Danse)


(G)I-DLE

'Oh My God'

'TOMBOY'

'LATATA'

'My Bag'


MONSTA X

'LOVE'

'Autobahn’

Interaction avec le public

'GAMBLER'

'사랑한다


KAI

'Peaches'

'Vanilla'

'To Be Honest'

'음 (Mmmh)'

CONCLUSION




Il est évidemment frustrant pour un fan, de ne voir que ses groupes favoris, 15/20 minutes, et avoir espéré pendant des mois que les performances seraient beaucoup plus longues, et s'imaginer pouvoir saluer les idols, et pourquoi pas échanger avec eux à travers des petits évènements en marge du festival.


Cependant, c’était ici, un festival, à l’image d’un Dream Concert coréen mais plus petit (en terme de durée) : les artistes viennent, chantent une playlist courte, puis passent leur tour.

En Corée du Sud, ce genre d'événement est légion. Les fans ne sont pas frustrés, et c’est une habitude de voir 20/30mn de ses groupes favoris, mais plusieurs fois durant l’année. Il n’est pas rare de voir 25 groupes à un Dream Concert, où les Rookies, passant en premier, ne chantent qu’une seule chanson. Mais la joie de performer sur une scène géante dans un stade rempli à craquer est une consécration extraordinaire pour n’importe quel groupe, que ce soit pour 5 minutes ou 30.


Ici c’est l’Europe. Et peut d’organisateurs s’aventurent sur le terrain du relationnel entre un Fan et son Idol, qui pourtant est un des vecteur de la Kpop et qui en fait sa particularité si populaire. Organisation, contrat, barrière culturel, qu'importe les raisons.


Cependant, ce KPOP.FLEX est une première édition, avec du positif et négatif, quelque soit l'expérience de chacun. Le pari sur deux jours, avec une si belle Line-Up dans un pays certes fan de K-Pop, mais pas forcement celui qui a accueilli le plus d'artistes jusqu'ici, Les festival ventant les atouts de la Corée, sont des points positifs qu'il faut mettre en avant.


D’un point de vue artistique, le manque d’interaction avec le public, tel qu’un meet and greet, un tapis rouge, ou encore, un stage commun de fin de festival aurait été appréciable, Des interviews avec la presse locale, ou une proximité plus développée avec le pays hôte, voir l’Europe, permettent de démystifier la musique coréenne, qui fait figure "d'extra-terrestre" pour les médias traditionnels.

Une présence encore plus développée sur les réseaux associés à des concours ou autres interactions cette fois-ci avec le public auraient permis une adhésion plus rapide des fans.


Gageons que pour les prochaines éditions, certains ajustement seront faits. L'organisation de Kpop.Flex ayant communiqué ce mardi (17.05.2022) dans ce sens. Un très bon point qu'un organisateur se remette en question et communique !


Lentement mais sûrement, la K-Pop arrive à s'imposer comme un genre culturel à part entière, qu'il faut prendre au serieux.


La K-Pop, ce n’est pas qu’une performance sur une scène, c’est de l'Entertainment global avec une grosse partie d’interaction avec les fans (la preuve étant que NCT ou ENHYPEN, une fois leur passage fait, sont aller faire un V-LIVE. Ou encore, les MAMAMOO ou (G)I-DLE, ont posté sur INSTAGRAM des photos de leur séjour, de leur hôtel, ou encore, de Francfort).

Une fois que les organisateurs de tout bord, auront compris, que la K-Pop se joue autant sur scène qu’en dehors, et proposeront encore plus de contenu, alors festival ou autre, gagnera l'adhésion totale du public.


Le KPOP.FLEX restera un très bon évènement, ambitieux, qui a une marge de progression intéressante à suivre lors des prochaines éditions.

LE KPOP.FLEX reviendra (au moins) deux fois en 2023 : Frankfurt en juin, Londres en septembre.

Merci aux organisateurs de le KPOP.FLEX de Francfort pour l'accréditation.

Crédit Photos : Kpop-Concert