FR | SUNMI | WARNING | Paris

07.06.2019 - 2019 Sunmi World Tour [Warning] in Paris      

C’est sous la pluie et un temps relativement froid que deux impressionnantes queues de fans attendaient impatiemment l’ouverture de la Cigale ce vendredi soir. De chaque côté du trottoir, des fans (chantant et s’amusant) attendaient que les portes de la salle s’ouvrent enfin.

 Mois chargé en concerts coréens, et évènement en tout genre (Coupe du Monde de football féminin, Rolland Garros, BTS au Stade de France ….), cela n’a pas empêché Sunmi et KpopMe de faire salle comble. Un fort joli beau succès.

Sunmi, ancienne membre du girlsband ultra populaire dans les années 2000 : les Wonder Girls vient, à son tour, en tant qu’artiste Solo. Quid de son passé de girlsband ? Il n’en est rien, tellement Sunmi a su se créer un personnage et un concept bien à elle.

Une carrière déjà bien remplie

Coup de théâtre dans le monde de la K-pop, Sunmi, en 2012, quitte les Wonder Girls. C’est en 2013 que JYP annonce que Sunmi entame une carrière solo. Son premier single 24Hours, honoré de plusieurs all-kill la propulsa en chanteuse solo au talent indéniable.

En 2015, JYP annonce une surprise de taille : Sunmi revient dans les Wonder girls, pour un concept « reboot » ou chaque membre jouera d’un instrument. Après des teasers endiablés ou Sunmi joue de la basse, le groupe continue sa promotion, de nouveau à 4, après le départ de Sunye et Sohee.

Toute bonne chose ayant une fin, en 2017, les Wonder Girls se séparent définitivement avec un dernier single d’adieu pour fêter les 10ans du groupe, qui restera iconique dans le paysage coréen.  Malgré son départ de la JYP, et son arrivée chez MakeUs, Sunmi n’a rien perdu en talent et a developpé son genre propre à elle.


Le virage MakeUS

Sunmi donne l’impression de contrôler parfaitement sa carière, son image (voir son instagram), qu’elle est dévouée à sa carrière, et donne cette impression de faire bande appart dans le monde de la kpop tout en étant respectueuse et reconnaissante de ce monde si codifié.

Forte de deux singles pendant l’ère JYP (24hours & Full Moon), Sunmi a ensuite sorti l’ultra Tube ‘Gashina’ (dont elle était fière d’annoncer le cap symbolique des 100 millions de vues sur Youtube, en remerciant les fans), puis  Heroine.

2017 sort enfin, son deuxieme mini album « Warning, contenant un autre tube : Siren. Sophistiqué, parfois sombre, inspiré et léché sur la partie musicale, ce mini est une réussite critique et public.

Sa dernière chanson « noir » la plus récente, est également un succès qui lui vaut des louanges de part et d’autre.


Chanteuse solo regardant vers l’avenir

Une des force de Sunmi est d’avoir réussi à s’imposer en chanteuse solo sans avoir à s’appuyer sur sa carrière de girlsband tant en chanson qu’en souvenir. A aucun moment d’allusion aux Wonder Girls ont été faites, et ne l’ont « aidé » à poursuivre le concert. Elle ne s’appuie pas sur le passé, mais regarde vers le futur.

Seule, Sunmi, la chanteuse Solo était sur scène, avec ses hits, ses danseurs, son concept.


Un show complet

Le show, d’une durée de presque 2 heures, a donc vu enchainer une 20aine de chansons, de la danse, et beaucoup d’interactions avec le public. Même si la K-Pop est réputée pour que les artistes interagissent et « donnent » de leur personne au public, Sunmi était naturelle au possible, tantôt impressionnée par l’ambiance, tantôt émue les ovations.

Entrecoupée de VCR colorées et énigmatiques, qui donnent cette image si particulière à Sunmi, le contraste des vidéos et des chansons parfaitement millimétrées et « jouée » avec son image de jeune femme à la découverte de son publique internationale, était émouvant.

Tradition oblige, le concert a eu son petit passage « cover ». Où, plus surprenante que ses consœurs, Sunmi a partagé des chansons qui l’ont influencées. Bien loin de la pop habituelle, c’est du TENCC ou encore du TOTO qu’elle chante ! Ni trop long ni trop court, Sunmi surprend à nouveau.

Sunmi était plus que ravie du public parisien, qui très bruyant et très démonstratif, aurait eu besoin de se canaliser par moment, au point d’en déstabiliser la chanteuse qui perdait parfois le fil. Ses efforts en français étaient plus que touchants, ses approches vers le public, le temps qu’elle a pris à recevoir les cadeaux également.

On peut reconnaitre à Kpop Me une gestion quasi parfaite du concert. Là où certains concerts par le passé furent compliqués, en retard, voir incompréhensible au niveau de l’organisation, le concert de Sunmi fut une vraie réussite ou tout s’est passé dans les temps et dans le respect le plus total.


Conclusion

Au final, une tournée mondiale qui se termine en succès pour Sunmi, encore un petit concert en Corée prochainement, et il sera temps de revenir avec un comeback coréen très certainement couronné par un de nouveaux all-kill, tellement Sunmi en devient la spécialiste.

Ambiance à la hauteur de la réputation des français, show sans fausse note, très bonne organisation, fanproject respectés, et une artiste et son crew ravie, le concert de Sunmi était excellent.


Setlist

24 Hours

Curve

Who Am I

Black Pearl

Borderline

Noir

Full Moon

Addict

Gashina

Georgy Porgy (Toto cover)

I'm Not In Love (10cc cover)

Secret Tape

Heroine

Hey You

Burn

Siren

Encore:

Gashina


Merci à KpopMe pour nous avoir donné l'opportunité d'assister à ce concert